home  
 
 
 
 
 
 

Avantages de faire affaire avec un conseiller autorisé par l’OCRCVM



L’OCRCVM prend diverses mesures pour s’assurer que les sociétés de courtage et les personnes qui reçoivent son autorisation possèdent la formation, les compétences et l’expérience voulues pour répondre aux besoins des investisseurs.

Les conseillers réglementés par l’OCRCVM sont à même d’offrir un large éventail de produits et de services, depuis les titres d’organismes de placement collectif jusqu’aux certificats de placement garantis, en passant par les actions, les obligations, les options et d’autres produits plus complexes. Seules les personnes possédant la formation voulue obtiennent notre autorisation. Ces conseillers doivent également se soumettre à des vérifications de leur situation financière, de leurs compétences et de leurs antécédents avant de pouvoir être autorisés à travailler pour une société réglementée par l’OCRCVM. C’est là l’une des façons dont notre réglementation aide les investisseurs.
 
 

 Vérification des antécédents

 


Protéger les investisseurs, c’est prendre les mesures voulues pour que ceux-ci puissent faire confiance aux sociétés et aux conseillers que nous autorisons.


Avant d’autoriser un conseiller à travailler pour une société réglementée par l’OCRCVM, nous vérifions ce qui suit :
  • la formation du conseiller – a-t-il acquis la formation et les compétences nécessaires pour exercer cet emploi ?
  • les antécédents financiers du conseiller – a-t-il déjà connu des problèmes d’ordre financier tels qu’une faillite ?
  • les antécédents professionnels et personnels du conseiller – a-t-il déjà été reconnu coupable d’infractions civiles ou criminelles ?

 

 

 Exigences relatives à l’inscription

 
L’OCRCVM s’est engagé à établir des normes de compétence rigoureuses qui sont réévaluées constamment pour tenir compte en tout temps des réalités du marché et des besoins des investisseurs.

Les conseillers autorisés par l’OCRCVM doivent suivre avec succès des cours définis avant d’obtenir l’autorisation de travailler et après qu’ils ont commencé à travailler. Par exemple, les conseillers et les représentants inscrits (RI) doivent avoir suivi avec succès le Cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada et le Cours relatif au Manuel sur les normes de conduite, comprenant le Code de déontologie et les normes de conduite de la personne inscrite dans le secteur des valeurs mobilières au Canada. Une fois autorisé à travailler pour une société réglementée par l’OCRCVM, le conseiller ou le représentant inscrit doit suivre un programme de formation de 90 jours approuvé par l’OCRCVM. Pour en savoir plus sur les différentes catégories d’autorisation et d’inscription accordées par l’OCRCVM, cliquez ici.

Dans les 30 mois qui suivent son autorisation, le conseiller ou le représentant inscrit doit suivre avec succès le cours intitulé Notions essentielles sur la gestion de patrimoine (NEGP), lequel nécessite entre 110 et 160 heures d’étude et se conclut par deux examens d’une durée de 3 heures chacun.

Le conseiller ou le représentant inscrit qui désire négocier des options ou des contrats à terme doit réussir des cours supplémentaires. Pour pouvoir effectuer des opérations sur une base discrétionnaire ou offrir des services de gestion de portefeuille, il doit réussir le cours intitulé Techniques de gestion des placements (TGP) et le cours intitulé Méthodes de gestion de portefeuille (MGP). Tous ces cours sont offerts par CSI et leur contenu est approuvé par l’OCRCVM. Une personne peut également suivre les trois niveaux du programme de formation menant au titre d’analyste financier agréé, donné par le CFA Institute.
 

 Formation continue

 
  
Le secteur des valeurs mobilières évolue constamment et à un rythme rapide, mais les exigences de l’OCRCVM en matière de formation continue aident les conseillers à se tenir constamment au fait des nouveaux produits financiers, des règles et des règlements ainsi que des nouvelles tendances observées dans le secteur.

Les conseillers autorisés par l’OCRCVM doivent suivre des cours après avoir obtenu leur inscription pour les aider à rester au fait des nouveaux produits, des nouvelles règles et des nouveaux règlements, ainsi que des nouvelles tendances observées dans le secteur des valeurs mobilières. Tous les trois ans, ils doivent suivre un programme de formation continue comportant 12 heures de cours de conformité et 30 heures de cours de perfectionnement professionnel. L’OCRCVM diffuse aussi des notes d’orientation et des webémissions pour aider les conseillers et les représentants inscrits à se tenir informés et, ainsi, à mieux répondre aux besoins des investisseurs.
 
       RUBRIQUES


Si un conseiller a obtenu l’autorisation de travailler dans une société réglementée par l’OCRCVM, son nom figure dans la liste des conseillers visés par le service Info‑conseiller de l’OCRCVM. Ce service permet à l’investisseur de faire des recherches sur la formation, les compétences et les antécédents disciplinaires de tous les conseillers travaillant pour des sociétés réglementées par l’OCRCVM.

 

Cliquez ici si vous désirez utiliser maintenant le service Info-conseiller de l’OCRCVM.