C’est la semaine internationale de la sensibilisation à la fraude. Êtes-vous sensibilisé à la fraude? 

Qu’est-ce que la fraude? La fraude est un acte qui vise l’obtention d’un avantage financier ou personnel contraire à l’éthique. Il s’agit d’une pratique fondée sur la tromperie qui a pour objet de déposséder une personne de son argent ou de ses biens. La tromperie touche les entreprises, les gouvernements et les personnes, mais elle touche beaucoup plus les personnes, qu’il s’agisse de conseillers ou d’investisseurs.

Les fraudeurs peuvent prétendre faussement être inscrits auprès de l’OCRCVM afin d’escroquer des investisseurs. Quelques-unes des tactiques qu’ils emploient pour piéger les investisseurs sont énumérées ci‑après.

  1. Faux profils sur les médias sociaux
  2. Hameçonnage (courriels et sites Web qui semblent authentiques)
  3. Sollicitation au hasard
  4. Promesse de rendements élevés avec risque faible ou nul
  5. Prétention de détenir de l’information privilégiée

L’OCRCVM sait que des fraudeurs font de fausses déclarations sur les médias sociaux et d’autres plateformes afin de tromper les communautés canadiennes et leur faire croire qu’ils sont des professionnels réglementés par l’OCRCVM. On encourage les investisseurs à vérifier si un courtier en placement est inscrit auprès de l’OCRCVM. En plus d’avoir accès à de nombreuses ressources sur le site Web de l’OCRCVM, les investisseurs peuvent y vérifier les antécédents, les compétences et le dossier disciplinaire, le cas échéant, des conseillers en placement inscrits auprès de l’OCRCVM en obtenant gratuitement un rapport Info-conseiller.

Il est important de signaler les cas de fraude. Les autorités peuvent ainsi rassembler des éléments de preuve afin de démasquer les fraudeurs et de mieux vous protéger. Renseignez-vous sur la façon de signaler la fraude auprès du Centre antifraude du Canada. Si un fraudeur prétend être réglementé par l’OCRCVM, déposez une plainte.

L’ACFM et l’OCRCVM ont fusionné

Le 1er janvier 2023, l’ACFM et l’OCRCVM ont fusionné afin de former le Nouvel organisme d’autoréglementation du Canada (nouvel OAR).

Le nouvel OAR assume les responsabilités de réglementation de l’ACFM et de l’OCRCVM.

Nous avons mis en œuvre un site Web provisoire contenant des mises à jour et des renseignements sur le nouvel OAR, y compris de l’information sur les éléments suivants :

  • Haute direction;
  • Gouvernance;
  • Règles du nouvel OAR;
  • Demande d’adhésion;
  • Bureau des investisseurs et comité consultatif des investisseurs;
  • Information à l’intention des courtiers au Québec qui sont de nouveaux membres du nouvel OAR;
  • Plaintes;
  • Carrières.

Les procédures disciplinaires, la liste des membres, les ressources en matière de formation des investisseurs, la formation continue et tous les autres renseignements qui ne sont pas indiqués ci-dessus se trouvent toujours sur www.mfda.ca et sur www.ocrcvm.ca.