3250. Règles applicables aux comptes d’opérations sur options, sur contrats à terme standardisés et sur options sur contrats à terme

Sélectionner une série :

    1. Pour l’application de la présente Règle, le courtier membre qui ouvre un compte d’opérations sur options, sur contrats à terme standardisés et sur options sur contrats à terme pour un client de détail doit satisfaire aux exigences prévues aux Parties A, B et F et, si elles s’appliquent, à celles prévues aux Parties C, D, E et G de la présente Règle.

    2. Pour l’application de la présente Règle, le courtier membre qui ouvre un compte d’opérations sur options, sur contrats à terme standardisés et sur options sur contrats à terme pour un client institutionnel doit :

      1. satisfaire aux exigences prévues aux Parties A, B et F et, si elles s’appliquent, à celles prévues aux Parties C, D, E et G de la présente Règle, sauf les articles 3216 à 3219;

      2. s’assurer que les dossiers de comptes auxiliaires d’un client institutionnel renvoient aux documents figurant dans le compte principal auxquels ils sont associés.

    3. Le courtier membre doit veiller à ce que les personnes exerçant des activités de courtier en son nom ou conseillant des clients à l’égard de comptes d’opérations sur options, sur contrats à terme standardisés et sur options sur contrats à terme aient les compétences de base requises.

    3251. – Réservé.

    Aucun historique à afficher pour cet article.

    Aucun historique réglementaire à afficher.