3124. Envoi en bloc d’ordres à des intermédiaires étrangers

Sélectionner une série :

    1. Il est interdit au courtier membre de prévoir dans ses politiques et procédures concernant la meilleure exécution la pratique lui permettant d’envoyer en bloc à un intermédiaire étranger des ordres clients sur des titres cotés en bourse pour les faire exécuter à l’extérieur du Canada sans avoir tenu compte d’autres sources de liquidité, notamment les sources de liquidité au Canada.

    Aucun historique à afficher pour cet article.

    Aucun historique réglementaire à afficher.