Mise en garde à l’intention des investisseurs : attention aux fraudeurs qui essaient de voler votre argent sur de faux sites Web d’institutions financières

Type d’avis : Communiqués> Généralités

Personne(s)-ressource(s) :

Sean Hamilton
Directeur des affaires publiques et des services de formation des membres
Téléphone :
Courriel :

Soyez un investisseur averti – Ne vous laissez pas berner par des fraudeurs qui se font passer pour des courtiers

Le 27 juillet 2021 (Toronto, Ontario) – L’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) met en garde les investisseurs canadiens contre les fraudeurs qui se font passer pour des représentants de sociétés de placement qu’il réglemente.

Les fraudeurs utilisent diverses méthodes pour se faire passer pour des institutions réglementées par l’OCRCVM, notamment en créant de faux sites Web et en publiant des dépliants et d’autres documents sur les placements d’apparence légitime. Ces sites Web et ces documents frauduleux offrent de faux fonds obligataires garantis et des CPG avec des rendements irréalistes.

Certains faux sites Web sont des copies presque identiques de sites Web légitimes; d’autres changent le nom de la société et ses coordonnées. En appelant au numéro de téléphone indiqué sur le site Web, on aura généralement affaire à un fraudeur qui prétendra être un employé d’une société réglementée par l’OCRCVM.

D’autres sites Web frauduleux prétendent être ceux d’une division ou une filiale d’une société réglementée par l’OCRCVM.

Les personnes victimes de ce type de fraude doivent communiquer avec l’organisme de réglementation de leur région.

Comment vous protéger :

  • Avant de faire affaire avec une société de placement, vérifiez si elle est réglementée par l’OCRCVM;
  • Confirmez l’authenticité des sites Web que vous visitez en vérifiant le nom de domaine et en comparant les coordonnées indiquées avec d’autres ressources;
  • Cherchez le nom de la société sur Internet pour déterminer si le site Web est authentique ou est une copie du site existant de la société;
  • Vérifiez s’il y a des erreurs ou des variations dans le nom de la société ou son adresse courriel sur le site Web;
  • Consultez les mises en garde publiées par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM).

On peut aussi vérifier les antécédents, les compétences et le dossier disciplinaire des conseillers en placement inscrits auprès de l’OCRCVM en consultant gratuitement le rapport Info-conseiller.

Les sociétés de placement et les personnes réglementées par l’OCRCVM doivent respecter des normes strictes et agir de bonne foi et avec honnêteté et équité avec les investisseurs canadiens.

 

***

À propos de l’OCRCVM

L’OCRCVM est l’organisme d’autoréglementation pancanadien qui surveille l’ensemble des courtiers en placement et toutes les opérations que ceux-ci effectuent sur les marchés des titres de capitaux propres et des titres de créance au Canada. L’OCRCVM établit la réglementation en matière de commerce des valeurs mobilières, veille à la protection des investisseurs et renforce l’intégrité des marchés tout en favorisant des marchés financiers sains au Canada. Il s’acquitte de ses responsabilités de réglementation en établissant et en faisant respecter des règles qui régissent la compétence, les activités et la conduite financière de 175 courtiers en placement canadiens de diverses tailles et ayant des modèles d’affaires différents et de plus de 30 000 employés inscrits qui y travaillent. L’OCRCVM établit et fait respecter également des règles d’intégrité du marché qui régissent les opérations effectuées sur les marchés canadiens des titres de capitaux propres et des titres de créance.

 

-30-