home  
 
 
 
 
 
 

Processus d’approbation des conventions de garde de simple fiduciaire



L'un des rôles principaux du Service de la conformité des finances et des opérations de l'OCRCVM est d'évaluer si les sociétés disposent d'un capital suffisant compte tenu du type et de l'étendue de leurs activités commerciales. Le service veille à ce que les sociétés se conforment aux règles financières de l'OCRCVM afin de réduire le risque d'une défaillance financière imputable à un effet de levier excessif ou à des pratiques commerciales risquées.

 


 

Foire aux questions

  1. À quoi sert la convention de garde de simple fiduciaire?

  2. À quelle fréquence l’OCRCVM met-il à jour la liste approuvée des simples fiduciaires?

  3. Quel est le rôle administratif de l’OCRCVM dans l’approbation des conventions de garde de simple fiduciaire?

  4. Quel est le rôle du courtier membre ?

  5. Quel est le rôle du gestionnaire de fonds ?

  6. Quels sont les documents requis pour inclure un gestionnaire de fonds dans la liste mensuelle des conventions de garde de simple fiduciaire produite par l’OCRCVM?

  

1. À quoi sert la convention de garde de simple fiduciaire?

Pour que les produits de placement (notamment les titres d’organismes de placement collectif (OPC), les parts de fonds distincts, les certificats de placement garanti et les autres « preuves d’attestation de dépôt ») émis sous forme d’inscription en compte par un émetteur ou par son mandataire puissent être considérés comme étant détenus dans un lieu agréé de dépôt de valeurs, l’émetteur ou son mandataire peut conclure une convention de garde avec l’OCRCVM. La convention de garde expose les modalités de dépôt des titres et comporte des clauses interdisant l’utilisation ou l’aliénation de ceux-ci sans le consentement écrit préalable du courtier membre et prévoyant la livraison des titres au courtier membre sans délai sur demande. L’OCRCVM a signé des conventions de ce genre au nom de ses membres de façon à réduire le nombre de cas où des émetteurs ou leurs mandataires doivent conclure des conventions individuelles avec chaque courtier membre avec lequel ils traitent.

L’émetteur ou son mandataire peuvent aussi conclure la convention de garde prescrite directement avec le courtier membre de l’OCRCVM.

 

arrowHaut de la page

 


 

2. À quelle fréquence l’OCRCVM met-il à jour la liste approuvée des simples fiduciaires?

La liste approuvée des simples fiduciaires est mise à jour et produite une fois par mois. Elle peut être consultée sur le site Web de l’OCRCVM sous « Règles régissant les courtiers membres/Avis de l’OCRCVM ».

 

arrowHaut de la page

 


 

3. Quel est le rôle administratif de l’OCRCVM dans l’approbation des conventions de garde de simple fiduciaire?

L’ACCOVAM (maintenant l’OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE) ont conclu, le 9 mai 2005, une entente aux termes de laquelle toutes les conventions de garde existantes signées au nom du FCPE à titre de simple fiduciaire ont été cédées à l’OCRCVM, qui en assure désormais l’administration. Dans le cadre de l’administration de ces conventions de garde, l’OCRCVM effectue un contrôle diligent afin de s’assurer que chaque convention de garde est établie dans la forme prescrite et qu’elle est dûment signée par les personnes responsables. Des exemplaires de la convention portée au dossier peuvent être obtenus sur demande.

 

arrowHaut de la page

 


 

4. Quel est le rôle du courtier membre?

Le courtier membre a toujours la responsabilité d’effectuer un contrôle diligent des produits et d’évaluer la convenance des placements qui sont vendus aux clients.

 

arrowHaut de la page

 


 

5. Quel est le rôle du gestionnaire de fonds?

Pour vous aider à bien comprendre la portée des activités et le rôle qu’exerce un gestionnaire de fonds (appelé aussi parfois administrateur de fonds), nous énumérons ici ses principales fonctions :

  • Calculer la valeur liquidative de chaque titre et de l’ensemble des titres;

  • Tenir les registres financiers et les registres des comptes;

  • Préparer le dossier d’audit annuel et assurer la liaison avec l’auditeur;

  • Maintenir la liaison avec le conseiller responsable du fonds, le dépositaire, les courtiers et les autres prestataires de services;

  • Maintenir la liaison avec les investisseurs potentiels et envoyer les documents qui se rattachent aux émissions;

  • Calculer, confirmer et organiser le paiement de tous les titres souscrits ou rachetés et de tous les frais et charges applicables, et organiser le versement de tous les dividendes ou de toute autre distribution, au besoin;

  • Tenir les livres et les registres réglementaires;

  • Agir comme agent des transferts et agent responsable de la tenue des registres, veiller à l’immatriculation des titres et assurer la liaison avec les porteurs de titres pour ce qui est des souscriptions, des rachats et des transferts;

  • Exercer une diligence raisonnable à l’égard des investisseurs dans le cadre de la lutte au blanchiment d’argent;

  • Agir à titre de secrétaire de la société et accomplir notamment les tâches suivantes : organiser les réunions du conseil d’administration, convoquer les assemblées annuelles et rédiger les procès-verbaux des réunions du conseil;

  • Tenir une copie du registre des titres dans ses bureaux et, si l’administration du fonds ne se fait pas directement sur place, veiller à ce que le registre original des titres soit conservé dans les bureaux du territoire de compétence; et

  • Veiller à ce que le fonds se conforme aux modalités de la notice d’offre.

 

arrowHaut de la page

 


 

6. Quels sont les documents requis pour inclure un gestionnaire de fonds dans la liste mensuelle des conventions de garde de simple fiduciaire produite par l’OCRCVM?

  1. Deux exemplaires signés de la convention de garde de simple fiduciaire (qui ne peut pas être modifiée);

  2. Une preuve établissant que le gestionnaire du fonds ou le conseiller du fonds est inscrit auprès d’une commission des valeurs mobilières provinciale à titre de gestionnaire de fonds d’investissement ou auprès du Bureau du Surintendant des institutions financières (« BSIF »). Tout autre genre d’inscription sera examiné par l’OCRCVM aux fins d’autorisation. Par gestionnaire de fonds, il faut entendre « l’entité responsable de l’administration du fonds ». Voir la question 5 ci-dessus;

  3. Une copie de la notice d’offre (ou du prospectus, s’il y a lieu);

  4. Résolution de la société avec les noms des signataires autorisés;

  5. Les statuts constitutifs;

  6. Une lettre de référence du courtier membre de l’OCRCVM qui sera chargé de distribuer le produit de placement en question.

 

arrowHaut de la page

 

       RUBRIQUES