home  
 
 
 
 
 
 

Pour mieux comprendre les divers titres de compétence en finances



Un titre de compétence n'équivaut pas à une inscription ou à une autorisation. 

La formation et l'expérience professionnelle sont des critères importants dans le choix d'un conseiller, tout autant que l'autorisation et l'inscription. Mais attention : les titres d'un conseiller financier ne signifient pas nécessairement que celui-ci est autorisé ou inscrit auprès d'un organisme de réglementation ou d'une autre autorité.

 


 

La compétence avant tout

Lorsque vous choisissez un conseiller financier, ne vous arrêtez pas aux lettres qui suivent son nom ni à son titre d'emploi. Si un conseiller utilise un titre de compétence donné ou déclare qu'il possède un savoir-faire spécialisé, posez-lui des questions afin de découvrir ce que signifie vraiment ce titre. Il faut toujours vérifier s'il possède les compétences et la qualification professionnelle que vous recherchez et s'il est bien inscrit.

Il existe une grande diversité de sociétés et de personnes offrant plusieurs types différents de produits et de conseils. Or, les degrés de compétence et de savoir-faire, et même les frais facturés, peuvent varier grandement. Par-dessus tout, assurez-vous de choisir un conseiller financier qui comprend votre situation financière et vos objectifs de placement et qui est disposé à travailler avec vous pour atteindre ces objectifs.

 


 

Tous les titres de compétence ne se valent pas

Les titres de compétence sont nombreux dans le secteur canadien des services financiers, et il ne faut jamais choisir un conseiller financier en fonction du titre qu'il détient.

Les normes à respecter pour obtenir ces titres sont tout aussi diverses, allant des plus rigoureuses aux moins contraignantes. Consultez le Glossaire des titres de compétence en finances de l'OCRCVM pour connaître les normes et exigences qui se rattachent à chacun de ces titres.

 


 

Le Glossaire des titres de compétence en finances

Le Glossaire des titres de compétence en finances de l'OCRCVM fournit des renseignements sur les titres professionnels et les titres de compétence que l'on retrouve dans le secteur des services financiers au Canada. Consultez-le pour apprendre la signification des titres en usage et les exigences que les conseillers doivent respecter pour les obtenir. 

 
 
Cliquer ici pour consulter tous les dossiers



 

Renseignements importants concernant le Glossaire des titres de compétence en finances

L'OCRCVM a créé ce glossaire pour aider les investisseurs à évaluer les titres professionnels et les titres de compétence qu'un spécialiste des placements peut détenir. Il importe de prendre note de ce qui suit :

  • L'OCRCVM n'approuve ni n'avalise AUCUN titre professionnel ou titre de compétence en finances;

  • L'inclusion d'un tel titre dans le Glossaire des titres de compétence en finances de l'OCRCVM NE signifie NULLEMENT que l'OCRCVM juge qu'un conseiller peut utiliser ce titre professionnel ou titre de compétence;

  • L'OCRCVM n'assume AUCUNE responsabilité à l'égard de l'information qui provient de sources externes, ne peut pas vérifier cette information et n'en garantit ni l'exactitude ni l'intégralité.

Le Glossaire des titres de compétence en finances ne comprend pas tous les titres utilisés dans le secteur financier, et ne comprend pas non plus les titres ou les agréments décernés à la suite d'études en commerce suivies dans des universités ou des collèges accrédités. Les représentants des organismes qui décernent des titres de compétence peuvent soumettre le titre que leur organisme décerne dans le domaine des valeurs mobilières ou des placements afin qu'il soit inclus dans le glossaire, en écrivant à [email protected]. L'OCRCVM se réserve le droit de déterminer quels titres professionnels et titres de compétence sont inclus dans son glossaire.

Le Glossaire des titres de compétence en finances de l'OCRCVM peut comporter des liens ou des références à d'autres ressources ou sites Internet exploités par d'autres personnes (collectivement, les autres sites). Les autres sites sont indépendants de l'OCRCVM. L'OCRCVM n'a donc aucun contrôle sur ceux-ci ni sur leur contenu et décline toute responsabilité à leur égard. L'OCRCVM ne parraine ni n'avalise les autres sites. L'utilisation que vous faites des autres sites et vos échanges avec leurs propriétaires ou exploitants sont à vos propres risques, et vous ne ferez aucune réclamation contre l'OCRCVM qui pourrait être attribuable, associée ou reliée à votre utilisation de ces sites ou à vos échanges avec leurs propriétaires ou exploitants.

 


 

Renseignements et ressources complémentaires